Nouvel An du calendrier chinois ou Nouvel An lunaire

 過年好
23 janvier 2012, le Lapin de métal blanc cède la place au Dragon d’eau, animal sacré, symbole de bonheur et d’harmonie, dans le calendrier chinois.
Je préfère appeler le Nouvel An Chinois, Nouvel an lunaire, car ce calendrier n’est pas appliqué uniquement en Chine mais dans de nombreux pays d’Asie sauf ceux qui se basent sur le calendrier Bouddhique.

Le Nouvel An lunaire est la fête la plus importante de la communauté asiatique. C’est le début de la fête du printemps  qui se déroule sur quinze jours et s’achève avec la fête des lanternes.  Lors de la fête des lanternes, la population sort pour une promenade à la nuit tombée, une lanterne à la main . Ce jour là, on  a coutume de manger des yuan xiao. Ce sont des boulettes de riz gluant farcies de saindoux, de sucre, de noix, de grains de sésame et de fleurs de canneliers.

Une année classique compte 12 mois lunaires et dure 354 ou 355 jours, soit environ 11 jours de moins qu’une année solaire. Chaque année chinoise est associée à un des douze signes du zodiaque chinois, associés aux 12 rameaux terrestres du cycle sexagésimal, qui se succèdent dans un ordre cyclique : rat, bœuf (ou buffle), tigre, lapin (ou lièvre, mais chat pour les Vietnamiens), dragon, serpent, cheval, chèvre, singe, coq, chien, cochon. Chaque année est également associée à un des cinq éléments : métal, eau, bois, feu, terre.

La légende raconte que le vilain monstre « Nien » dévoraient tous les êtres humains la veille du Nouvel An. Pour éloigner les foyers de ce danger, les chinois accrochaient de chaque côté de leur porte un poème en vers, écrit sur du papier rouge. Nien craignait le rouge, la lumière et le bruit (NDLR : et la poésie visiblement…). Dès le lendemain matin, un sentiment de triomphe et une ambiance de renouveau régnaient dans la maison, puisque Nien avait été tenu à l’écart pour une nouvelle année. Tout le monde alors se réjouissait en lançant : « Kung-hsi » (félicitations).

Les Chinois ont gardé cette tradition et affichent des souhaits dans la maison sur du papier rouge, font des feux d’artifices et allument des lanternes.

L’idée de base du Nouvel  An est de se débarrasser des mauvaises influences de l’année passée, et d’entrer dans la nouvelle année en l’accompagnant de signes de bon augure.

Comment fêter le  Nouvel an lunaire en 10 points clé

Du rouge et du bruit
1 Faire le grand nettoyage de la maison

Avant la nouvelle année il faut faire le grand nettoyage de la maison.  Le dernier jour, on affiche un peu partout des souhaits écrits sur du papier rouge, symbole de chance.

2 Acheter des vêtements neufs
Particulièrement pour les enfants. Ils seront portés pour le Nouvel An.

3 Adopter la couleur rouge
Le rouge est la couleur de la chance pour les chinois. je vous suggère de choisir des objets rouges pour la décoration, la nappe de la table, les vêtements, les cartes de voeux…

4 Rassembler toute la famille autour d’un grand dîner la veille du Nouvel  An


Comme chez nous, le Nouvel An sé déroule en deux temps, un réveillon la veille et un grand repas le lendemain midi.

Il faut garder la place vide à table pour les personnes absentes. Le repas doit être copieux et comporter des plats symboliques qui portent chance (santé, richesse, succès dans les études etc..).

Du poisson pour garantir l’abondance des années à venir. La ciboulette représente l’eternité,  le navet, le bon présage. Les boulettes de poisson et de viande représentent la réunion. Elle vont toujours par paire.
Pas un réveillon de Nouvel An sans raviolis. Ils sont préparés dans la journée puis mangés après minuit. En chinois, le mot « ravioli » est le même que « changement d’année ». La tradition veut que l’on mette une pièce dans la farce. Quand quelqu’un tombe sur la pièce la chance devrait lui sourire toute l’année. Les raviolis apportent la richesse à ceux qui en mangent.

Les nouilles sont longues et sont donc symbole de longévité. Surtout ne pas les couper.

Les pousses de bambou, signifient « nous vous souhaitons une longue vie ».





Manger un plat végératidien : « Le Jai »

Les légumes de la longue année symbolisent l’intelligence. Au Nouvel An, les familles ont l’habitude de manger un plat végétarien appelé Jai. Bien que ce plat ne soit composé que de racines de végétaux et de légumes, le symbolisme demeure toujours omniprésent.

Les desserts ont également leur signification propre, comme le gâteau de riz gluant cuit à la vapeur dans des feuilles de lotus (nien-kao) qui évoque la carrière réussie, la prospérité. La forme des gâteaux de riz gluant est carrée et symbolise la réunion familiale.  Il faut manger ces gâteaux en se souhaitant un niveau de vie de plus en plus élevé (c’est un jeu de mots sur le nom du gâteau qui se prononce en chinois « gao » signifiant  « haut », et « nian », «glutineux», signifiant aussi l’année.

La légende raconte qu’un général aurait trouvé un moyen de nourrir ses hommes pendant la guerre avec du riz gluant. Pour commémorer ce général, on mange des gâteaux de riz gluant au Nouvel An.

Au Nouvel An, on mange de la cuisine sucrée ou des bonbons confits, car cela représente pour l’année suivante, une vie douce et satisfaisante.

La coutume veut aussi qu’il y ait autant de recettes que d’invités, chacun se servant en fonction de ses goûts.

4 Offrir des enveloppes rouges contenant de l’argent (Lai see)
Traditionnellement, elles étaient distribuées par les aînés aux enfants et aux jeunes non mariés, et avaient surtout la valeur symbolique de porter chance durant toute la nouvelle année.

5 Faire éclater des pétards ou à faire brûler des feux de bengale
Mais comme cette pratique comporte des dangers, il est préférable d’utiliser un moyen plus symbolique pour faire du bruit comme taper sur un triangle musical, dans des cimballes…

6 Allumer des bâtons d’encens et des bougies
Les bâtons d’encens et les bougies brûlent jour et nuit afin d’assurer la longévité dans la maisonnée. Vous pouvez placer également des lanternes rouges dans les pièces ou dans le jardin.

Pas de Nouvel An sans dragon chinois


Il représente Noblesse, Bravoure et Chance.

Il n’y a pas de Nouvel An chinois sans danse du dragon. Paré d’une grande variété de couleurs chatoyantes, il comprend en général de 9 à 12 sections, chacune pouvant atteindre de un à trois mètres de longueur. Tambours et gongs rythment la danse de cet animal mythique tant respecté des Chinois. Que l’année vous soit bonne et prospère !
Sans vous lancer dans une danse du dragon, vous pouvez décorer la pièce principale de votre logement avec des dragons fabriqués maison.
8 Cartes de souhaits
Les carrés de papier rouge sur lesquels sont inscrits les souhaits expriment à tous « bonheur », « succès », « longévité » et « joie ».Ces carrés de papier sont traditionnellement apposés à l’envers, signifiant la venue du printemps ou de temps prospères.

9 Rester éveillés toute la nuit

Les Chinois ont longtemps cru que rester éveillés jusqu’au matin aidait les parents à vivre plus longtemps. Ainsi, ce soir-là, on n’éteint pas les lampes, pour permettre à tous de rester ensemble, en famille.

10 Boire du thé aux graines de lotus

La première chose qu’on boit au Nouvel An, c’est une tasse de thé aux graines de lotus, du thé au jujube sucré servi avec des graines de pastèques et des gâteaux de farine de riz glutineux. En prenant une gorgée, on doit dire « tiantian mimi », la vie sera heureuse.

LIENS

Réaliser un dragon chinois

Commander en ligne des déco asiatiques

Commander en ligne des aliments asiatiques

La calligraphie chinoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.